Le changement climatique en question 

En bref

Déséquilibre de l'effet de serre

Forçage radiatif

Origine des émissions GES*
*Gaz à effet de serre

Effets sur le climat

+ 1.7° C
en France depuis 1900
Météo France 2020

Élévation du niveau de la mer

Les projections pour la Bretagne

+ 0,8-1°C
d’ici 2050
+ 12 à + 38
jours chauds
à horizon 2100
 4 mois de stress hydrique sur 2021-2050 
MétéoFrance.JPG

Les  engagements de la France

1
SNBC.JPG

Stratégie Nationale Bas Carbone -75 %  GES (Facteur 4)
Neutralité carbone en 2050 

51% des émissions sont importées

3
Ambitionbio 2022.JPG

15 % SAU* bio en 2022
9.5 % SAU bio au 1er janvier 2021
*Surface Agricole Utile

2
PLanEcophyto2.JPG

Plan Ecophyto 2
- 50% de pesticides d'ici 2025

+ 15% de produits phyto entre 2009-2019


 

4
PNNS4.JPG

Augmenter la consommation de fruits et légumes
Seuil de 500g de viande par personne / semaine.
20% de fruits et
légumes, produits céréaliers et légumineuses bio / semaine.

 Agriculture, alimentation et changement climatique

Place de l'agriculture dans le changement climatique et les émissions de GES

24 % des GES*

Pollutions diffuses
Infiltrations
Lessivage de nitrates
Baisse des ressources
Érosion

19 % des GES*

Mais surtout :

  • 87% des émissions de N2O*

(protoxyde d'azote)

  • 70% des émissions de CH4*

(méthane)

  • 3% des émissions de CO2*

(dioxyde de carbone)

Bretagne

45% des GES ***

1ère source d'émissions

82% liés à l'élevage

90% issus de processus biologique

* GIEC 2014 (Agriculture, foresterie et autres affectations des terres)

**CITEPA, rapport SECTEN 2020 (Hors émissions liées à la consommation d’énergie, comptabilisées dans le secteur « Energie » de l’inventaire CITEPA.

On passe à 21% avec intégration de ces données, Hors UTCATF)

*** Observatoire de l’environnement en Bretagne 2015, depuis données ADEME

Les différents types d'émissions de GES  dans l'agriculture

A l'échelle de la ferme

Processus_GES_FERME.png

A l'échelle de la ferme et en amont

Schéma_Agriculture_GES.png

Lien agriculture et alimentation face au changement climatique

​​

Emissions de GES de la consommation alimentaire française 

Lien_AgriAlim.JPG

•2/3 des émissions liées à l’alimentation proviennent de la phase de production agricole

•Viande + lait = 80% de la SAU* contre 30% de notre assiette

*Surface Agricole Utile

Particularités de l’AB face au changement climatique

Un cahier des charges favorables au climat :

  • Non utilisation d’engrais minéraux et de produits phytosanitaires de synthèse

  • Moins d'achats d’aliments pour l'élevage par une meilleure autonomie alimentaire

  • Moins de travail du sol grâce aux rotations introduisant des prairies

  • Meilleure capacité de stockage du carbone grâce à plus de prairies et de haies

AB [Converti].jpg

Des émissions de N2O largement réduites* :

  • -42,2% à l’ha pour l’AB

  • -9% à l’unité de rdt en maïs AB

  • -19% à l’unité de rdt pour les autres cultures AB

*Essais DOC du FIBL

Des consommations énergétiques moindre :

  • -30 à -50% à l’ha pour l’AB

  • -19% à l’unité de rdt pour l’AB

Synthèsedesbénéfices de la bio

L'assiette du consommateur bio et non bio

- Régime plus végétal

  • -23% de consommation de terres

  • - 25% de consommation d'energie

  • -37% d’émission de GES

Etude BioButrinet Solagro

 Relever le défi en Ille-et-Vilaine : agir pour le climat sur le territoire

Alimentation bio : un bilan GES moins impactant pour le climat

Impacts_Alimentation_Bionutrinet.png
Assiette non bio.png
Asiette bio.png

Former et accompagner les agriculteurs dans l’évolution de leurs pratiques et de leurs systèmes

Un mode de production plus résilient :

  • Stabilité structurelle du sol, taux de matière organique et rétention d'eau

  • Variétés paysannes  mieux adaptées aux conditions pédoclimatiques locales

  • Des systèmes d'élevages herbagés et une production étalée : répartition des risques

  • Des systèmes plus autonomes et de meilleurs résultats économiques facilitant les ajustements

Scénarios de transition agricole et alimentaire de référence favorables  au climat

EUROPE - Ten Years For Agroecology - TYFA 2018

TYFA.JPG

Résultats :

  • -40% des émissions de GES de l’agriculture française et atteinte de la neutralité C en 2050

  • -100% d’engrais et pesticides de synthèse

  • Reconquête de la biodiversité et conservation des  ressources naturelles

Afterres2050.JPG

Résultats :

  • - 50% des émissions de GES de l’agriculture française et  neutralité C en 2050

  • ÷ 3 traitement phytosanitaires  

  • ÷ 2,5 consommation d’azote minéral

  • ÷2 prélèvements d’eau pour l’irrigation des cultures d’été

  • ÷2 consommation d’énergie et mobilisation de la biomasse agricole et forestière

Planifier sa transition à l’échelle territoriale

2

Diffusion des bonnes pratiques

Ferme ouverte Climat, Fermobioscopies Climat

Fermobioscopies1.png
Fermobioscopies2.png
1

Accompagnements directs des agriculteurs

Diagnostic agroclimatique et environnementaux,

diagnostic agroforesterie, formation aux enjeux climatiques en agriculture...

Vaches-et-usine-de-methanisation_full.png
Dialecte.png
3

Commission énergie et climat et Recherche-action

Dernière publication : pour une méthanisation soutenable

FRANCE - AFTERRES 2050

LogoRM.JPG
  • Intervention :

Olivier Dehaese, Vice-président Climat et énergie à Rennes Métropole, Maire d'Acigné

Scénarios locaux - Afterres à l’échelle de la Collectivité Eau du Bassin Rennais

Scénarios locaux - Scénario bio Rennes Métropole

Rennes Métro.png

Gains pour le climat, la biodiversité, la santé :

•Emission de GES : -21% d’émissions brutes

•Produits phyto  : -27%

•Azote minéral : -23%

Afterres 2050

• -70% d’utilisation des phyto

• -100% d’utilisation d’engrais N

• 62% d’autonomie en concentrés des élevages

• 2722m² alimentaire disponible/hab

• 0,83 Mn Téq CO2/an du secteur agricole (-0,9 lié à l’élevage)

Aujourd'hui

• Quasi-totalité des productions

végétales consommée par les animaux

• 37% d’autonomie : Importation

de 1,15 Mnde T de grains et tourteaux

• Fruits et légumes = 0,7% de la SAU

• 2625m² alimentaire disponible/hab

• 2,29 Mn Téq CO2/an du secteur agricole

•Changement de régime alimentaire

•+ 220 000habitants

•Développement des systèmes herbagers et bio

•Diminution de l’élevage

•Augmentation des surfaces en herbe, en fruits et légumes, en céréales et oléo-protéagineux

Résultats.png
Parcel.JPG

Transition agricole :

• 28% de la SAU en Bio dans les 10 prochaines année

• Autour de 45% de la SAU en bio d’ici 2030

• Cheptel bovin laitier conventionnel divisé par 2

> soit environ 120 fermes à transformer en 10 ans

(conversion Bio/changement de production)

• Relocalisation partielle des productions :

légumes, légumineuses, œufs et volailles de chair, fruits

• Création de plus de 1000 emplois agricoles

sur des fermes bio (hors saisonniers),

dont 700 maraîchers*

LaitCo2.png
LOGO DEF_BLANC SUR FOND ORANGE.png
LOGO DEF_BLANC SUR FOND ORANGE.png
LOGO DEF_BLANC SUR FOND ORANGE.png
Source : Projet Carbon Dairy, IDELE

Points communs des 3 scénarios : 

- Changement de régime alimentaire : inversion du rapport protéines animales / végétales

- Généralisation de l'agroécologie et de l'agriculture bio

- Relocalisation de la production et de l'alimentation